ucdavis

Trois révolutions dans le transport urbain (électrification, automatisation et mobilité partagée) s’amorcent et elles pourraient aider à réduire et faciliter le trafic routier et faire économiser des milliards de dollars chaque année. Elles entraîneraient la réduction des émissions de dioxyde de carbone dans les transports urbains de 80 pour cent ou plus dans le monde d’ici 2050. C’est l’objet du rapport publié le 3 mai 2017 par l’UC Davis Sustainable Transportation Energy Pathways de l’Université de Californie et l’Institut ITDP de New York (Institut for Transportation and Development Policy) qui est un organisme à but non lucratif.

> Site web